A.M.I. French Tech Seed : SEMIA et ses 5 partenaires labellisés

L’incubateur de startups SEMIA, la SATT Conectus, la SATT Sayens, la SATT Nord,  le pôle de compétitivité BioValley France, l’Institut Hospitalo-Universitaire de Strasbourg (IHU) : 6 entités qui s’allient sur le territoire du Grand Est au service de l’innovation. De la détection jusqu’à la mise sur le marché en passant par l’accompagnement, les entreprises innovantes de la DeepTech trouveront au sein du consortium les interlocuteurs pour se développer.

Le 17 janvier, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, ont officialisé la liste des 18 structures récipiendaires de ce premier appel à manifestation d’intérêt à a SATT Paris-Saclay.

Le consortium Grand Est et les 17 autres structures labellisées French Tech Seed accèdent au statut de prescripteur et se voient ouvrir un accès au fond d’investissement doté de 400 millions d’euros.

Caroline Dreyer, Présidente de la SATT Conectus, chef de file du consortium créé, résume la vision : 
« Ce succès à l’AMI French Tech Seed est le fruit d’un vrai travail et enthousiasme collectif. Ici plus qu’ailleurs, la confiance partenariale est une réalité concrète : nous aimons et savons travailler ensemble au quotidien, en mutualisant nos dispositifs et compétences. Les expertises individuelles et respectives de chacun des 6 partenaires engagés dans ce consortium French Tech Seed vont permettre d’intervenir de manière coordonnée et cohérente sur toute la chaine de valeur de l’innovation. Tout porteur de projet innovant pourra ainsi bénéficier d’un accompagnement complet, à chaque étape du développement de son projet et sur toutes les thématiques DeepTech, de l’intelligence artificielle à la biologie moléculaire. Notre objectif est dans tous les cas unique : aboutir à la création d’un maximum de startups et leur permettre de décoller vers la Lune ! ».

 

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse dans son intégralité : Communiqué de presse_labl French Tech Seed 2018_Consortium Grand Est

Pour en savoir plus sur le mode de fonctionnement du fonds French Tech Seed et découvrir la liste des 18 structures, voir le communiqué officiel du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation.