Signature de la convention d’incubation de Rhythm Diagnostic Systems chez SEMIA

Une nouvelle preuve de l’attractivité du territoire du Grand Est en général et strasbourgeois en particulier pour les entreprises innovantes de la medtech : le 29 novembre 2019, la startup RBS portée par Sam ELETR et Elie LOBEL signe le début de son accompagnement par SEMIA, incubateur d’excellence de la Région Grand Est. Cette startup née aux États-Unis à Palo Alto et portée par l’un des pères du séquençage du génome humain, a choisi Strasbourg pour développer son activité et s’implanter sur le marché européen.

 

 

 

L’écosystème Deeptech alsacien, le terreau rêvé pour une nouvelle pousse innovante

 

Elie Lobel, co-porteur du projet, affirme :

« Strasbourg est l’environnement idéal pour le succès de ce projet ».

Et quand il s’agit de choisir la voie du succès pour une société, Elie Lobel sait de quoi il parle. En effet, avant de diriger le département des projets e-santé au sein de l’agence gouvernementale de l’ASIP santé puis de prendre la tête de d’Orange Healthcare, il a participé au début de l’aventure Doctissimo en tant que directeur scientifique et directeur de business-unit.

Qu’est-ce qui rend la capitale alsacienne si particulière ? Guillaume Vetter-Genoud, Directeur du Pôle Deeptech chez SEMIA explique :

« L’alignement, la disponibilité et la réactivité de tout l’écosystème sont autant d’éléments déterminants pour le bon développement d’un projet de cette envergure. »

Les acteurs medtech, biotech ou chemtech sur le territoire strasbourgeois sont reconnus au-delà des frontières de l’Hexagone. Des noms comme IRCAD, Institute of Image-Guided Surgery (IHU Strasbourg), CNRS, INSERM, GEPROVAS, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS), BioValleyFrance sont autant de structures à la pointe dans leurs domaines.

 

 

Confiance et crédibilité : les atouts maîtres de SEMIA

 

Pour Sam Eletr, cette incubation chez SEMIA est un retour en territoire connu ainsi qu’un clin d’œil du destin. Au moment où Pascal Neuville était incubé chez SEMIA pour Domain Therapeutics, Sam était le Président de la société. En 2019, Pascal Neuville est le CEO de Domain Therapeutics et c’est lui qui, en sa qualité de Président de SEMIA, qui vient de faire signer à son ancien patron la convention d’incubation de RDS !

Pour y avoir suivi l’envol de Domain Therapeutics, Sam Eletr connaît la qualité de l’incubation SEMIA. C’est la confiance envers l’équipe accompagnante, en lien direct avec l’écosystème, qui a constitué l’un des leviers de décision en faveur d’une incubation chez SEMIA. L’autre élément qui a fait pencher la balance : le pôle Deeptech est constitué d’anciens entrepreneurs possédants des parcours scientifiques reconnus. Ces deux faits combinés constituent des atouts importants dans la compréhension du projet et de ses enjeux.

 

SEMIA attire à l’international

 

Rhythm Diagnostic Systems, pionnière dans la création de patchs mesurant notamment le rythme cardiaque, sait pouvoir trouver grâce à SEMIA les personnes ressources clé lors des différentes phases de développement du projet. En effet, l’incubateur est le premier maillon incontournable dans l’écosystème de l’entrepreneuriat innovant ; l’une de ses missions consiste à centraliser les demandes des dirigeants et à solliciter les personnes clés de son réseau.

SEMIA est un intermédiaire de confiance entre les startups et les acteurs majeurs de la place Deeptech de Strasbourg. C’est l’une des raisons qui motive les entreprises prometteuses à choisir l’incubateur pour se développer avec efficience en France. Ainsi, depuis 2018, des projets venus de Suisse, d’Israël, des États-Unis, ont établi leurs sièges sociaux à Strasbourg pour bénéficier de l’accompagnement personnalisé de SEMIA et de son écosystème.